PLU RABASTENS dans le TARN (81)

Où trouver le PLU de RABASTENS (81) ? La première question à ce poser lorsque l’on souhaite construire, rénover ou agrandir un bien dans le secteur de la ville de Rabastens dans le département du TARN (81) est : “Ou vais-je trouver le Plan Local d’Urbanisme ?”. Ensuite, quelles sont les contraintes et qu’impose le… Lire la suite »

Où trouver le PLU de RABASTENS (81) ?

La première question à ce poser lorsque l’on souhaite construire, rénover ou agrandir un bien dans le secteur de la ville de Rabastens dans le département du TARN (81) est : “Ou vais-je trouver le Plan Local d’Urbanisme ?”.

Ensuite, quelles sont les contraintes et qu’impose le PLU de Rabastens ?  Puis-je construire facilement à Rabastens ?
Pascal CAMLITI architecte installé dans cette commune du Tarn, vous donne toutes les réponses pour vous permettre de réussir votre projet.

Suivez-le guide !

Le Plan Local d’Urbanisme de RABASTENS :

La commune proche de Couffouleux dans le TARN (81800) propose un PLU bien équilibré dans sa sectorisation, permet à la ville (village pour ceux qui connaissent) de proposer de nombreuses solutions vis-à-vis des nouveaux arrivants souhaitant construire, mais également pour les habitants souhaitant agrandir ou rénover leurs biens.

Le village de RABASTENS se compose et s’échelonne du bord du TARN (la rivière) vers les coteaux. Du SUD vers le NORD, Rabastens offre une évolution de l’architecture passant des remparts et du quartier du château à un zoning plus développer vers l’habitat individuel pour finir vers des terrains agricoles.

La densité bâti découpé en couronnes, passe donc d’un cœur villageois à des espaces plus vastes pour s’ouvrir très largement.

Le département du TARN dont fait parti Rabastens étant majoritairement Agricole, il est possible bâtir et d’agrandir malgré cela.
Le Plan Local d’Urbanisme de Rabastens précise qu’il est indispensable de protéger certains cœur d’îlot végétalisés, ce qui offre d’un point de vue composition, un village agréable à voir, mais également à vivre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *