Extension de maison : comment s’y prendre ?

Pourquoi et comment dessiner une extension de maison qui pourra recevoir votre famille ?
C’est un défi qui demande d’être relevé et accompagné, alors lisez bien ce qui va suivre pour trouver des réponses à cette belle aventure.
N’omettez pas de nous poser vos questions en bas de l’article, nous répondons avec plaisir 😉

Extension de maison exemple

Lorsque la famille s’élargit et que les enfants grandissent, l’impression d’être à l’étroit commence à se faire sentir. Dans un tel contexte, on a qu’une idée en tête : gagner plus de place. L’option du déménagement n’est pas accessible à tous car les maisons ne sont pas données. Si vos finances ne vous permettent pas d’acheter une nouvelle propriété plus spacieuse, la meilleure solution reste d’agrandir votre logement. De l’identification des contraintes d’urbanisme à la déclaration d’achèvement des travaux, découvrez les différentes étapes à suivre pour réaliser une extension de maison.

Déceler les contraintes d’urbanisme

Pour votre extension de maison et de garage, votre projet ne pourra se concrétiser que si vous prenez le temps d’apprécier les différentes contraintes qui s’imposent à vous en matière d’urbanisme. Pour ce faire, vous devez vous rendre auprès des autorités communales et demander à voir le Plan Local d’Urbanisme (PLU). C’est ce dernier qui donne des précisions sur les règles à respecter par les personnes qui souhaitent ériger des constructions dans la région.

Grâce à ce document, vous obtiendrez toutes les informations utiles avant de débuter les travaux d’extension de votre propriété.
Vous saurez, entre autres, quelles sont les limites et possibilités offertes par votre maison, quelle est l’emprise au sol maximale autorisée et donc restant disponible, Il vous faudra également savoir quelle est la topographie du sol ou encore les dénivelés de votre propriété.
Il se peut en outre que votre commune ait formulée certaines restrictions relatives au choix des matériaux de construction ou des couleurs que doit revêtir la façade.

Demander un permis de construire ou déposer une déclaration préalable de travaux

Pour l’extension de votre maison, les démarches que vous aurez à effectuer seront déterminées par l’envergure des travaux. S’il s’avère que l’extension concerne un espace inférieur à une vingtaine de mètres carrés, il suffira simplement d’effectuer une déclaration préalable de travaux (si vous n’êtes pas en secteur particulier du PLU).
Vous devrez alors déposer un formulaire Cerfa auprès de la mairie ainsi qu’un dossier complet de déclaration préalable. Le délai d’instruction sera d’1 mois à compter du jour où vous aurez procédé au dépôt de votre dossier (sauf en secteur ABF).

Par contre, si vous souhaitez réaliser des travaux d’extension qui excèdent une vingtaine de mètres carrés, ou si votre habitat dépasse les 150 mètres carrés au terme des ouvrages, il faudra nécessairement demander un permis de construire.
Le délai d’instruction standard (pouvant varier selon le secteur) sera alors de 2 mois. Passé ce délai, si les autorités communales ne donnent aucun retour, il faudra considérer ce silence comme une acceptation, cela est appelé une autorisation tacite.
Il convient de préciser que si votre habitation dépasse 150 mètres carrés après travaux, vous devrez faire appel à un architecte.

Recourir à un professionnel

Même dans le cas où votre surface habitable ne dépasse pas, après extension, les limites fixées par la loi, il est vivement conseillé de recourir aux services d’un spécialiste du bâtiment. Cela est d’autant plus nécessaire dans le cas où votre projet est assez complexe ou serait situé dans un secteur un peu particulier.

Se conformer à la réglementation thermique et déclarer la fin des travaux

Si vous avez décidé d’initier un projet d’extension de votre maison, vous aurez à respecter totalement ou partiellement la réglementation thermique 2012.
Celle-ci vise la performance énergétique des habitats érigés en France.
Les règles sont plus souples pour les agrandissements qui n’atteignent pas les 50 mètres carrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi sur Architecte-PACA.com