Éclairage naturel maison : Ne rien rater pour réussir votre projet

Si vous êtes intéressé.e par la lumière naturelle et un éclairage naturel de votre maison, alors vous êtes au bon endroit.
Voyons ensemble comment profiter un maximum de ce que nous apporte le soleil dans nos habitats, que ce soit pour le plaisir ou vivre autrement.

Conseils conception Plan de maison ECLAIRAGE :

L’éclairage naturel dans une maison apporte un bénéfice sans commune mesures, ce mémo est destiné à vous “éclairer” sur la conception de votre plan de maison afin de bénéficier d’un éclairage naturel. Si vous démarrez dans la conception de votre maison, n’omettez pas de venir consulter également le dessin de maison d’architecte cela vous apportera des ouvertures ou des idées complémentaires à ce que vous lisez ici.

> L’ÉCLAIRAGE naturel pour maison : Le guide

Gagner de la lumière naturelle dans le dessin de sa maison

éclairage naturel d’une maison

  1. Le plan de maison : L’éclairage naturel et la loi ?
  2. Le plan de maison : Ou placer les ouvertures ?
  3. Le plan de maison : Le choix des ouvertures et leurs surfaces ?

L’Éclairage naturel maison et ce que dit la loi

Dans le code civil, on distingue 2 types d’ouvertures :

  • Les vues,
  • Les jours de souffrance.

Il faut savoir que vos proches voisins ont le droit de faire condamner vos ouvertures si celles-ci ne respectent pas la règlementation ou même auraient été réalisées il y a moins de 30 ans par un ancien propriétaire.

 

Les vues

Les vues droites : donnent directement chez le voisin, elles doivent respecter une distance minimale de 1m90 par rapport à la limite de propriété.
Les vues obliques : par lesquelles on se penche pour voir le bien du voisin, doivent être à 60cm minimum de la limite de propriété.

 

Les Jours de Souffrances

Les jours de souffrances : sont des ouvertures qui laissent passer la lumière mais pas l’air et les regards ; doivent se situées à 2m60 du sol au rez de chaussée et à 1m90 aux étages. Il n’y a pas de distance réglementaire par rapport aux limites de propriété.

 

Il y a des exceptions dans le code civil concernant l’installation de fenêtres de toit (sauf pour Paris où il est interdit d’en créer), si l’ouverture donne sur le toit d’un voisin, sur un mur aveugle ou dans une rue la mise en oeuvre d’une fenêtre de toit peut être autorisée.
Et surtout avant toute mise en œuvre, il est important de consulter le POS ou PLU de son secteur ou un architecte, car tout n’est pas permis esthétiquement.

Le plan de maison : Ou placer les ouvertures ?

Afin de disposer de suffisamment de lumière naturelle, il est important de placer correctement ses ouvertures en fonction de l’orientation des pièces et de l’aménagement / décoration que l’on désire mettre en place comme par exemple l’agencement des meubles, une cheminée, ou simplement la mise en valeur de l’espace nu.

Par ailleurs les ouvertures sont des cadrages sur les extérieurs qui améliorent grandement le bien être des occupants du logement.

 

Orientation des pièces et des fenêtres

Les pièces de vies seront plutôt au Sud/ Sud-ouest afin de profiter de la lumière de fin d’après- midi ; les chambres à l’Est ou au Sud est et/ou la salle de bain et la cuisine pour bénéficier du soleil levant.
On placera au Nord les pièces de travail tels les ateliers et bureaux qui bénéficieront d’une lumière constante.

 

>Le plan de maison : Le choix des ouvertures et leurs surfaces ?

Pour obtenir une luminosité naturelle agréable et nécessaire, la surface des fenêtres doit être égale au minimum à 20% de la surface au sol comme par exemple pour un séjour/cuisine de 50m2 il faudrait  un ensemble de surfaces vitrées de 10m2, placées et fragmentées judicieusement.

D’Autant plus si vos pièces de vie sont orientées au Nord (bien que cela reste agréable par forte température) il faudra augmenter le nombre d’ouvertures car  il vaut mieux 2 à 3 fenêtres plutôt qu’une seule aussi grande soit elle qui laisserait invariablement des zones dans l’ombre. Vous pouvez aussi dans ces cas là, installer des seconds jours en cloison qui récupèrent  la lumière d’une pièce contiguë.

 

Dans le meilleur des cas, penser à prévoir des ouvertures au Nord et au Sud afin de bénéficier de la course du soleil et permettre également la création de courants d’airs bénéfiques en été.
Penser à opter pour des formats de châssis différents (ex : triangulaires qui suivent une charpente) et  qui singulariseront votre intérieur.

Faites attention au choix des montants de fenêtres car plus ils sont épais et subdivisés plus ils absorberont de lumière. Opter de préférence pour des fenêtres avec des encadrements et des  montants fins.
A propos de l’allège, elle est règlementairement de 1m mais dans certain cas si vous n’avez pas d’accès sur l’extérieur vous pouvez la baisser à 75cm en y installant une double lisse afin d’atteindre les 1m règlementaire et ainsi vous bénéficierez, assis, d’une vue sur l’extérieur.

Dans la cuisine avec une allège de 1m25 vous pourrez  installer un évier  sous la fenêtre ou dans la salle de bain avec un bandeau à 1m80 vous profiterez d’une agréable lumière naturelle tout en étant protégé des vues.

 

A lire également

  • Plan de maison en forme de L - CONSEILS DE DESSIN
  • CONSEILS POUR DESSINER UN SCHÉMA DE PLAN DE MAISON
  • ETAGE OU PAS D'ÉTAGE POUR VOTRE MAISON ?
  • COMMENT RÉUSSIR UNE MAISON INDIVIDUELLE DE PLAIN PIED ?
  •  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    2 Réponses à vos questions
    Christian

    Bonjour confrère
    Dans le cadre d’aménagement de cellules laissées libre d’aménagement aux futurs acquéreurs, peut-tu me confirmer la surface règlementaire mini d’éclairement naturel: à ma connaissance 1/12 éme de la surface
    Merci de ta réponse prochaine

    Répondre
    Pascal CAMLITI

    Bonjour Christian,

    La norme RT2012 impose le 1/6eme, je ne saisie pas de quoi tu parles concernant le 1/12eme…
    Est-ce le ratio Sw dont tu parlerais ?

    Répondre