L’élaboration du budget travaux comment procéder ?

La définition du budget des travaux et la source de nombreuses interprétations et lectures différentes.
Comme savoir combien vont vous coûter vos travaux, qu’ils soient dans la rénovation ou dans le neuf ?

En tant qu’architecte, nous étudions toutes les pistes et analysons les projets aussi de ce point de vue, même si certain(e)s pensent que nous ne sommes que des “dessinateurs améliorés”.
Faisons donc un tour d’horizon ensemble.

definir-budget-travaux-facilement

Comme nous avons pu le voir et vous avez pu le lire dans nos articles divers et variés sur le prix d’un projet, le budget travaux est somme toute le point névralgique.
Il vous faut partir sur de bonnes bases.
Voyons ensemble ce qu’il faut savoir et acquérir pour être préparé à budgétiser correctement vos envies et travaux.

1/ Cadrer le projet

Premièrement, qu’est-ce que j’entends par cela : cadrer le projet ?
Tout simplement définir les contours de ce que vous souhaitez faire. C’est ce que nous appelons dans notre jargon d’architecte : “Définir un programme”
Définissez le bon contour, cela est nécessaire et indispensable. Si vous ne savez pas vous allez avoir des difficultés à cibler et définir un budget travaux précis.

Cette phase de départ, peut-être longue mais est tout à fait nécessaire pour vous éviter de partir dans tous les sens.

En d’autres termes, comme tous les débutants, beaucoup de personnes ont tendance à prévoir beaucoup trop sans savoir si le budget suivra.

Il est évident, que lorsque l’on ne connaît pas le prix des travaux ou que l’on n’a pas l’habitude d’estimer des travaux, l’erreur récurrente reste de se fourvoyer dans une masse de travaux (inutiles parfois) que l’on ne pourra pas financer.

Je vous conseille donc de prendre une feuille de papier et de poser par écrit toutes vos envies mais également tout ce que nous vous ne voulez pas.
Écrivez sans vous retenir, puis mettez des notes ou croix en face des priorités.
Une fois cela fait, comptez vos croix pour définir vos exigences majeures.

Puisque de toute manière, il vous faudra forcément faire des choix. Cette base écrite, vous servira de fil conducteur pour savoir ce que vous voulez ou pouvez mettre de côté.

Cette démarche vous permettra de choisir, en couple ou seul, ce que vous pouvez et voulez réellement faire.

La gestation de cette phase est importante…..
Qu’est-ce que j’entends par là ?

Tout simplement, que vous devez dormir dessus. Laisser un peu de temps pour y réfléchir à plusieurs reprises sans vous précipiter.
Relire et comparer, si vos choix évoluent ou si cela se fige.

Certaines personnes très indécise, auront beaucoup de mal dans cette partie du processus.
Si vous ne parvenez pas à passer se cap, ce n’est pas bon signe. La partie travaux en sera encore plus compliquée.

Certes cela est frustrant, voire attristant, mais néanmoins indispensable et nécessaire pour pouvoir réussir un projet de travaux.
Cadrer est en sorte poser les fondations de votre projet ou déterminer les règles du jeu.

Lorsque je travaille avec des maîtres d’ouvrage, je leur demande de faire cet exercice chacun de leur côté. Ceci me permet de voir quelles sont les attentes de l’un et de l’autre.

Ce qui est rigolo, c’est qu’il apparaît parfois des divergences énormes entre les attentes.

Madame elle, en général voie le côté pratique des choses; Monsieur lui voit plutôt le côté technique et la difficulté à mettre en oeuvre les travaux.

J’utilise donc ce mode de travailler pour pouvoir cibler et apporter des réponses appropriées aux attentes de chacun.

Je vous propose (si vous le souhaitez) d’utiliser cette méthode.  Elle vous aider à préparer votre propre programme de structure de votre futur budget.

A présent, passons à l’étape suivante.

2/ Définir le niveau de prestation

En second lieu, Maintenant il vous faut définir le niveau de prestations que vous attendez.

Qu’est-ce que j’entends par niveau de prestations ?

Comme vous pouvez vous en douter, le niveau de prestations correspond à une qualité de matériaux, de typologie de matériel ou d’équipement.  Puis définira votre volonté d’investissement personnel.

En ce qui concerne, la qualité des matériaux ou du matériel, il est facile de pouvoir faire du comparatif entre différents fournisseurs. Cette étape de détermination de ce que vous allez vouloir mettre en oeuvre, aura un impact significatif sur le budget travaux au final.

Bon, je pense que vous avez bien conscience, qu’un robinet de base contre le prix d’un robinet de haute qualité, n’a pas le même facteur au final. Et cela impacte directement votre budget travaux.

Ceci étant dit, vous pouvez tout à fait vous faire plaisir avec un budget cohérent et pondéré.
Je prend comme exemple certains équipements de la grande distribution pouvant être de bonne qualité et de bonne facture. Ainsi vous aurez la possibilité d’obtenir une maison bien équipés sans votre ruiner.
Sachez détecter les bons produits et restant sur de grandes marques connues et reconnues. Je sais que cela fait cliché, mais en bâtiment l’obsolescence est un gouffre financier.

Maintenant que vous avez cette liste en main; comprenant vos attentes, de vos désirs, de vos choix, il va vous falloir les mettre en forme. Ainsi cette étape, la mise au propre risque fort d’être complexe.

La mise en forme va passer par la réalisation d’un plan d’une maison en passant par le dessin et la réalisation d’un quantitatif.

Cette mise en forme visuelle, va vous permettre de mettre en corrélation vos attentes listées et le projet dessiné. De plus, lorsque vous mettez sur papier un plan vous prenez conscience des espaces. Cette mise à plat collecte la quantité d’éléments et  ce que vous voulez mettre en oeuvre.

Le plan sera une base pour les entreprises que vous pourrez solliciter pour les travaux.
Ce ou ces plans seront également  un catalyseur de ce que vous ne réaliserez pas personnellement.

Lorsque vous allez vouloir solliciter des entreprises, il vous faudra faire un comparatif sur une base cohérente.

Certains sites comme sur le site Prix pose  qui vous propose de comparer des devis d’entreprises, cela vous permettra de définir avec qui vous souhaitez travailler potentiellement négocier la prestation. Mais, pour pouvoir comparer et négocier vous devez fournir à chaque entreprise les mêmes informations, c’est vital !

pose-poele-haute-performance

3/ Faire une partie des travaux soi même

Quand l’on démarre un projet, tout est neuf et tout est beau, mais après cela se complique.
Donc avant de vous lancer corps et âme dans les travaux; prenez conscience de vos limites et de celles qui vous entourent.

Je dis cela, car trop de personnes me disent vouloir faire par eux-mêmes.
Sachez que cela s’avère pénible, voir fait exploser le budget travaux au lieu de le réduire.

Comment ?

Tout simplement, par méconnaissance technique et par envie de faire vite.
Comme je le dis sans cesse: “Vitesse et précipitations (dans le bâtiment) n’amènent que des soucis”

Ceci étant précisé, prenez votre temps ! Votre budget vous dira merci.

Très bien ! Devez-vous penser. Mais le banquier aime que les choses soient longues surtout en cas de prêt relais…. vous me voyez venir.

A l’inverse, la famille ou le couple, gère très mal lorsque cela traîne en longueur. Surtout lorsqu’il s’agit de vivre dans les travaux.

Vous commencer à voir l’ambiance se profiler.

Je disais plus haut que le budget explose parfois, par cumul des erreurs.

En somme, “Il vaut mieux une personne qui sait plutôt que 10 qui cherchent”.

C’est le créneau de Youtube avec les tutoriels en ligne, ok, cela me va (j’en fais aussi), mais lorsque cela a un impact sur le porte monnaie, c’est moins rigolo.

Prenez du recul encore une fois sur vos capacités, vos envies, votre budget et le délai global.

Investir est parfois savoir déléguer pour profiter pleinement d’autres choses. Ces autres activités pour lesquelles vous êtes plus rentable et pour lesquelles vous apprécier d’être en famille.

L’argent est un carburant qui permet d’aller à certains endroits ou l’on se sent bien. Faire des économies et réduire son budget travaux passe par des dépenses. Ces dépenses vous rendront plus qu’un numéro sur un relevé de compte.

A présent, c’est à vous de jouer….
Comme à mon habitude, si vous me suivez par ci, par là, pensez à me poser vos questions via le cadre en bas d’article, je me ferais un plaisir de vous répondre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Réponses à vos questions
Gilbert

Bonjour
J’envisage d’acheter un terrain a Marseille en zone UR2 afin de faire construire une maison de ville en rdc + 2 (avec 2 appartements un au dessus de l’autre) mais j’ai un doute sur la hauteur qu’il serait possible de réaliser.
Sur le règlement du PLU je lis que la hauteur maxi de 12 m, cependant :
la maison attenante d’un coté a une hauteur de 1 rdc
la maison d’en face a une hauteur d’environ 1 rdc + 1 etage
et une autre plus loin qui est plus recente a une hauteur de 1 rdc + 2 etages
Pourriez vous me dire quelle est la regle dans ce cas la ?
Cordialement
Gilbert

Répondre
Pascal CAMLITI

Bonjour Gilbert,
La constructibilité d’un terrain s’étudie sur plusieurs axes et la hauteur est définit dans l’article 7 du PLU, mais il ne faut pas seulement prendre en compte cela.
Il vous faut savoir si vous pouvez réaliser des stationnements sur la parcelle permettant de créer plus de surface, ensuite si cela est possible, vous pouvez vérifier les reculs aux limites et vues liées au Code civil.
Ensuite si tout corrèle toujours, alors (pas besoin de calculer l’emprise au sol si cela est une simple surélévation de l’existant) lisez bien les distances liées aux voies, car cela va créer le gabarit constructible.
Tout est question de croisements de règles pour définir si vous pouvez ou non créer, 1,2 ou 0 étage….
Si vous le souhaitez nous proposons des missions de conseils sur ce type de questions particulières, vous pouvez ainsi obtenir des réponses précises liées au bien concerné.

Répondre